Coutume et histoire
Le maïs est rapporté en Europe à partir du 16e siècle par les découvreurs du nouveau monde. Il est dit que c’est Gonzalo de Percazteguy d’Hernani qui l’aurait ramené d’Amérique pour l’ensemencement dans les zones pluvieuses de Guipuzcoa dans les années 1560. Il a, par conséquent, démarré l’élaboration du maïs sous forme de taloak (pluriel basque). 
Le talo ou taloa était consommé généralement comme pain dans les fermes basques, à l’origine au Guipuzcoa et nord de la Navarre, avant de se généraliser dans tout le Pays Basque. 
L’utilisation du pain de blé tout au long du 20e siècle a pratiquement mis un terme à la consommation du talo dans nos fermes. 
Toutefois, il connaît une nouvelle vie au travers des festivités et manifestations dans nos villages basques car nombreuses sont les associations qui le proposent. 
Aujourd’hui ce produit gagne en prestige et est devenu un élément incontournable en Pays Basque. 
Ainsi a été créée la « Confrérie du Talo de Hasparren - Hazparneko Taloaren Anaidia ». La confrérie a souhaité que la tenue et la bannière représentent les couleurs du blason de la ville de Hasparren. De même la médaille est en cuir de bovin. Elle représente au mieux l’histoire de la commune : le travail du cuir, les tanneries et les moulins.

La confrérie se donne pour mission
1) De promouvoir la notoriété de ce produit original et symbolique du Pays Basque. 
3) D’initier toutes rencontres avec d’autres sociétés gastronomiques pour rechercher le mariage du talo avec d’autres produits de terroir dans un esprit de conservation des produits traditionnels. 

2) De promouvoir et protéger la recette et sa production artisanale telle que transmise au fil des siècles. 
4) Enfin d’être l’ambassadrice de la Ville de Hasparren, d’en assurer la promotion, d’en véhiculer une nouvelle image autour d’un produit de qualité

Nos sponsors
\/\/\/\/ Notre hymne! \/\/\/\/